l'éthologie au club équestre de Suresnes

Définition du mot « éthologie »

 

Le mot «éthologie» est issu des deux mots grecs « ethos » qui signifie « mœurs » et «logos», qui signifie «science».

L’éthologie est donc étymologiquement la «science des mœurs».

L’éthologie s'intéresse aux comportements des animaux, y compris ceux de l'homme, dans des conditions de vie données mais variables (milieu naturel, conditions domestiques, en captivité, lors de tests, etc).

Elle porte sur les comportements en eux mêmes, ainsi que sur ses causes et ses fonctions.
 

L’éthologie : une science en développement

L'éthologie s’est développée essentiellement dans la seconde moitié du 20ème siècle. Étonnamment, les éthologues se sont tout d’abord plus intéressés aux espèces sauvages plutôt qu’aux espèces domestiques. C'est ainsi que la vie et les mœurs du zèbre étaient, au début des années 1970, mieux connues que celles du cheval.

Les recherches sur le comportement du cheval ont commencé sur le cheval sauvage. Depuis le début des années 1980, les travaux se sont diversifiés et multipliés et s’intéressent maintenant aussi au cheval domestique.

 


L'éthologie s'organise autour de 4 grandes questions, définies par Tinbergen en 1963 :


1 - Quelles sont les causes (immédiates) du comportement?
2 - Quelle est sa valeur de survie ?
3 - Comment s'est-il mis en place au cours de la vie de l'individu ?
4 - Comment s'est-il mis en place au cours de l'évolution de l'espèce?

Éthologie «scientifique» et équitation éthologique

En France, le mot «éthologie» est couramment utilisé pour désigner une pratique d’approche du cheval et de l’équitation, «l’équitation éthologique». Il est essentiel de bien distinguer le rôle de l’éthologue scientifique et celui de l’enseignant ou du professionnel de l’équitation éthologique, souvent appelé lui aussi «éthologue», à tort !

L’éthologue est donc celui qui observe les comportements des chevaux, et les analyse pour les comprendre.

Alors que le métier des «nouveaux maîtres», «chuchoteurs», écuyers ou enseignants d'équitation éthologique est de mettre en pratique des méthodes d’éducation et de dressage spécifiques.

Le travail de l’éthologue se situe en fait en amont de celui des pratiquants de l’équitation éthologique : ses observations du comportement des chevaux permettent de définir des concepts d’équitation éthologique, qui sont en quelque sorte les mises en application des observations de l’éthologue.

Les travaux de ces deux métiers (éthologues et enseignants d'équitation éthologique) sont ainsi bien différents mais complémentaires.

Par ailleurs, il est essentiel d’être attentif, car l’engouement connu aujourd’hui pour l’équitation éthologique a pour conséquence l’utilisation abusive de l’adjectif «éthologique» pour qualifier de nombreux produits tels que : pension, élevage, dressage, abris, équitation... 

 

Please reload